La fille qui rendait coup pour coup

Auteur
David Lagercrantz

Résumé
Suite aux infractions qu’elle a commises en sauvant le petit garçon autiste dans Ce qui ne me tue pas, Lisbeth Salander est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour négligence constituant un danger public. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’une enfance qui continuent à la hanter ressurgissent. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste de crimes d’honneur et d’abus d’État, exhumant de sombres secrets liés à la recherche génétique.

Avis
5ème volet de Millennium. Rappelons que l’auteur n’est pas celui des 3 premiers livres (Stieg Larsson).
Je vais être direct, je n’ai pas aimé.
Oui il est plaisant de retrouver les personnages de Millennium, oui on est heureux de lire la suite du 4ème mais le bonheur s’arrête là.
Le début est pénible, lent, mou, terne. La lecture devient douloureuse. À la moitié du roman (quand Lisbeth sort de prison, non ce n’est pas un spoil, c’est une évidence dès la première ligne), les lumières se mettent à clignoter dans tous les sens et on se dit que c’est enfin parti… et bien que du contraire. 2 histoires sans vrai lien qui n’emballent personne.
On est loin de la qualité d’écriture, de suspens et de psychologie des personnages avec lesquels nous avaient charmé Larsson.
Je n’avais déjà pas accroché au 4ème, un peu plus à celui-ci mais c’est d’une courte paille.
Si numéro 6 il y a, ce sera certainement sans moi.

Cote
6/10

Dates de lecture
02/01/2018 au 03/01/2018

Laisser un commentaire