Magic time

Auteur
Doug Marlette

Résumé
1965. Alors que le mouvement des droits civiques porté par Martin Luther King s’étend dans tous les États-Unis, le pays a les yeux fixés sur Troy, une petite localité du Mississippi. Quatre jeunes activistes y ont péri dans l’incendie d’une église. Deux membres du Ku Klux Klan sont arrêtés et condamnés à perpétuité.
1990. L’un des condamnés libère sa conscience en désignant le vrai responsable du crime. Un nouveau procès se prépare donc à Troy. De retour dans sa ville natale, Carter Ransom, ancien sympathisant dans la lutte pour les droits civiques et journaliste au New York Examiner, est aux avant-postes. Son premier amour, Sarah Solomon, faisait partie des victimes et son père, le tout-puissant juge Mitchell Ransom, avait conduit le premier procès. Carter veut faire toute la lumière sur cette période qui l’a marqué à jamais. Et c’est dans le passé qu’il va devoir fouiller pour mettre au jour une vérité aussi terrible qu’inattendue.

Avis
J’attendais beaucoup de ce livre car j’en avais entendu énormément de bien.
Cette grosse brique n’est pas évidente à négocier. Beaucoup de personnages et, au début, on s’y perd un peu dans les noms.
Ensuite on s’accroche à ce parallèle entre les deux époques. Les sauts entre elles sont d’ailleurs très bien amenés.
Mais on s’essoufle rapidement avec une impression de lenteur à certains (longs) moments.
Arriver à la fin de ce livre fût pour moi une corvée.
C’est dommage car je pense qu’en évitant certains épisodes inutiles ou trop longuement décrits, ce livre aurait gagné en intérêt et aurait permis de mieux cerner cette époque, pas si lointaine pourtant, où la ségrégation était encore bien ancrée dans les moeurs.

Cote
6/10

Dates de lecture
25/03/2018 au 09/04/2018

Laisser un commentaire