La mort est mon métier

Auteur
Robert Merle

Résumé
La mort est mon métier sont les pseudo-mémoires de Rudolf Höß (renommé Rudolf Lang dans l’ouvrage). Rudolf Höß était le commandant du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale.
L’histoire commence en 1913 alors que Rudolf Lang a 13 ans.

Avis
J’ai lu ce livre quand j’avais une quinzaine d’années et il m’a marqué à tout jamais.
Il m’a permis de comprendre comment un être humain peut en arriver à un tel degré d’horreur et surtout que ces monstres sont construits par des éléments extérieurs (éducation, société, …)
Nous portons donc, peut-être tous une certaine culpabilité.
Ce livre amène une vraie méditation sur soi, sur la société, sur l’homme, etc…

Cote
10/10

Dates de lecture
Avant le démarrage de ce blog