J’irai tuer pour vous

Auteur
Henri Loevenbruck

Résumé
1985, Paris est frappé par des attentats comme le pays en a rarement connu.
Dans ce contexte, Marc Masson, un déserteur parti à l’aventure en Amérique du Sud, est soudain rattrapé par la France. Recruté par la DGSE, il est officiellement agent externe mais, officieusement, il va devenir assassin pour le compte de l’État.
Alors que tous les Services sont mobilisés sur le dossier libanais, les avancées les plus sensibles sont parfois entre les mains d’une seule personne… Jusqu’à quel point ces serviteurs, qui endossent seuls la face obscure de la raison d’État, sont-ils prêts à se dévouer? Et jusqu’à quel point la République est-elle prête à les défendre?

Avis
Après une pause d’un mois, je reprends la lecture avec cet auteur qui m’avait fortement séduit avec nous rêvions juste de liberté.
Ici on se plonge dans les années “otages du Liban”. Ceux qui ont connu les années 80 se souviennent certainement de ces messages quotidiens des journaux télévisés “cela fait x jours de captivité pour …”
On suit un homme, baroudeur, qui devient une arme humaine pour l’État français, prêt à accomplir toute mission pour son pays.
Mais on suit également les jeux politiques de libération de ces otages. Et c’est, à mon goût, cette partie qui rend le livre intéressant. Je me suis toujours posé la question des manigances politiques et économiques qui entourent ces évènements marquants. Nous, petites gens, sommes tellement loin de ces tractations.
Nous avons ici une réponse possible exposée avec justesse.
Ce livre a donc deux lectures qui, même si il existe un lien (le Liban) entre elles, restent fort éloignées aussi bien dans le style de l’histoire que dans la nature des personnages. Si vous accrochez aux deux c’est encore mieux.

Cote
8/10

Dates de lecture
5/11/2018 au 11//12/2018

Nous rêvions juste de liberté

Auteur
Henri Loevenbruck

Résumé
Des jeunes pas toujours aidés par les aléas de la vie, essaient de se construire dans une société qui ne veut pas vraiment d’eux. A 4, ils forment une bande où l’amitié est plus forte que tout. Toutefois, marginaux, ils basculent souvent de l’autre côté de la loi.
Fans de motos, ils vont parcourir le pays et fonder petit à petit leur propre MC (Motorcycle Club)

Avis
Un livre qui mérite plusieurs lectures. On pourrait s’arrêter au côté hors-la-loi de ces jeunes mais il est intéressant de lire ce livre également pour sa recherche constante de liberté, probablement une utopie dans notre monde. Ou encore laisser ce livre nous poser des questions. qu’est-ce que la fraternité, la fidélité entre êtres humains ? Est-ce que deux êtres très proches peuvent rester en adéquation malgré des chemins différents ? Est-il illusoire de baser sa vie et le style qu’on lui apporte, sur des rêves ou des espoirs, que l’on risque de poursuivre sans fin ?
Bref un livre puissant, témoin de la difficulté que certains peuvent rencontrer pour s’adapter à notre société formatée.
Un incontournable dans votre bibliothèque.

Cote
9/10

Dates de lecture
25/02/2018 au 03/03/2018