Le chant de l’assassin

Auteur
R.J Ellory

Résumé
1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

Avis
Très beau diptyque entre une époque de conflit entre frères et celui, plus récent, où ce passé lourd de secret emmène Henry dans un tourbillon dangereux.
Le final m’a par contre laissé un peu sur le carreau “c’est tout?” me suis-je entendu dire.

Cote
7/10

Dates de lecture
29/07/2019 au 15/08/2019

À la poursuite de l’Atlantide

Auteur
Andy McDermott

Résumé
C’est l’une des plus durables et les plus controversés de l’histoire des légendes-la cité perdue d’Atlantis. Archéologue Nina Wilde est certain qu’elle a résolu l’énigme de ses allées et venues – et avec l’aide du milliardaire reclus Kristian Frost, sa belle fille, Kari, et ex-SAS le garde du corps d’Eddie Chase, elle s’apprête à faire la découverte la plus importante au cours des siècles.
Mais pas tout le monde veut les réussir: une organisation puissante et mystérieuse de la Fraternité des Selasphoros ne reculera devant rien pour s’assurer que le secret submergé pour 11000 années n’a jamais refait surface.
Plus d’un soi-disant découvreur a déjà trouvé la mort dans la poursuite des secrets de l’Atlantide, y compris ses propres parents de Nina. L’échec n’est pas une option.
Depuis les rues de Manhattan à la jungle brésilienne, à partir d’une montagne tibétaine au fond de l’océan Atlantique, Nina et Eddie vont course contre le temps et suivre un sentier de danger et la mort à une révélation aussi explosive, il pourrait détruire la civilisation à jamais

Avis
Indiana Jones, Lara Croft, Stargate, beaucoup de références peuvent être utilisées pour décrire l’expérience de cette lecture.
Celle que j’utiliserai est “Uncharted”. Ce livre ressemble fortement à ce jeu console. Visite dans le monde entier, échange de tirs, suspens, énigme, …
Pour autant, tout comme le jeu, certaines séquences peuvent apparaître répétitives. La fin également, cousue de fil blanc, peut laisser un goût amer chez le lecteur.
C’est toutefois une lecture agréable et probablement un bon cru dans ce genre de bouquin.

Cote
7/10

Dates de lecture
05/06/2019 au 13/06/2019

La cerise sur le gâteau

Auteure
Aurélie Valognes

Résumé
La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?

Avis
J’ai un peu moins accroché à ce tome-ci mais cela reste du Valognes. De la fraicheur, de la simplicité, une lecture facile sans prise de tête même si certaines questions cruciales pour notre époque y sont abordées.
bref une lecture à conseiller si vous voulez passer un bon moment sans prise de tête.

Cote
7/10

Dates de lecture
18/05/2019 au 23/05/2019

L’empathie

Auteur
Antoine Renand

Résumé
« Il resta plus d’une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l’homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d’un puzzle qu’il avait sous les yeux depuis des années et qu’il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose. »
Cet homme, c’est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit.
Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la « brigade du viol ».
Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets. Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité.

Avis
Ce livre est surprenant. C’est plus qu’une simple enquête policière et un aspect psychologique inattendu fait son apparition. Le livre peut dès lors apparaître comme brouillon mais il donne une lecture riche qui amène à une réflexion profonde.

Cote
7/10

Dates de lecture
08/05/2019 au 13/05/2019

Octobre

Auteur
Søren Sveistrup

Résumé
Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.
Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

Avis
Pas de doute, on retrouve le style d’intrigue de la série TV The Killing dont il est l’auteur.
Tous les ingrédients sont réunis et même les personnages sont proches. Une enquêtrice qui part du service mais reste pour aider cette dernière enquête, le nouveau pas trop aimé de tous, le politicien, …
Dès lors si, comme moi, vous avez regardé cette série, vous aurez l’impression fréquente d’avoir déjà lu/vu ce que vous lisez.
Par contre si cette série vous est inconnue, foncez, vous ne serez pas déçu.

Cote
7/10

Dates de lecture
24/04/2019 au 08/05/2019

Baby doll

Auteure
Hollie Overton

Résumé
La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance

Avis
Ce livre est très intéressant car il raconte l’après délivrance ou ce qu’on croit être une délivrance. Il explique aussi que les dégâts faits par un psychopathe sont plus étendus que sur la victime seule.

Cote
7/10

Dates de lecture
17/04/2019 au 21/04/2019

Simetierre

Auteur
Stephen King

Résumé
La famille Creed (Louis, médecin, sa femme Eileen, leur fille Rachel, le bébé Gage et leur chat) viennent emménager dans la petite ville de Ludlow, dans une grande maison ancienne. Louis fait la connaissance du vieux Jud Crandall, son voisin d’en face, qui lui montre le quartier et particulièrement un petit cimetière aux animaux avec sa pancarte mal orthographiée créé par les enfants de la ville.
Un jour, le chat se fait écraser. Creed décide de l’enterrer avant que les enfants ne découvrent le désastre, et demande de l’aide à Jud. Pendant qu’ils enterrent le chat, le vieil homme lui raconte à demi-mots une légende qui court sur ce cimetière.
Puis le chat revient. Vivant. Mais pas tout à fait le même. Et c’est alors qu’un nouveau drame surgit.

Avis
Etrangement je n’avais jamais lu Simetierre. Et pourtant j’en ai lu du King. Certains même plusieurs fois. Il est pourtant considéré par certains comme le meilleur, je l’ai donc choisi comme mon habituel “King des vacances”.
L’histoire, classique pour King, partir d’un situation anodine et en faire une épouvante hors du commun, est bien ficelée toujours accompagnée d’une écriture rigoureuse, riche et captivante.
Je reste toutefois quelque peu sur ma faim. Est-ce parce que j’en ai trop lu? Peut-être. Toujours est-il qu’il n’est pour moi pas dans les meilleurs King.
Dans le même style, je préfère de loin “différentes saisons”, “Ça”, “Cujo”, “Dolores Claiborne”, “Shining” ou les plus récents et merveilleux “22/11/63” et “Mr Mercedes“.
Je ne saurai que vous conseiller de d’abord lire ces autres ouvrages avant d’entamer Simetierre.

Cote
7/10

Dates de lecture
26/07/2018 au 09/08/2018

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose

Auteure
Diane Ducret

Résumé
Après avoir été quittée à Gdansk, Enaid se rend à l’évidence : les fées n’ont pas été généreuses avec elle. Elle découvre que ses parents adoptifs sont en fait ses grands-parents, que sa mère est danseuse de nuit déchue de ses droits, que son père a changé de religion. En quête d’une résilience, elle décide de résister, comme les flamants roses qui trouvent toujours la force de se relever.

Avis
C’est grâce à Yann Moix que j’ai lu ce livre. En effet, l’auteur de cineman, il est toujours bon de le rappeler,  s’est permis d’être insultant gratuitement envers cette auteure dont il n’avait qu’effleuré le livre. Son intervention était à la critique ce qu’une bouse de vache est à la gastronomie. Aucun argument si ce n’est quelques raccourcis vaseux pour faire le buzz.
Bref, du coup je me suis dit, ce livre doit être très bien.
Le début est un peu trop anecdotique mais c’est une volonté de l’auteure et on le comprend par la suite.
L’écriture, assez spécifique, reste toutefois intéressante mais semble parfois se rapprocher plus d’une livre intime. Intime, ce livre l’est assurément. On plonge profondément dans la vie de Eniad (Diane à l’envers) dans cette histoire presque auto-biographique.
On s’émeut de suivre tous ces obstacles qui  lui barrent sa difficile route de vie.
Mais surtout on admire cette force intérieure qui l’habite et qui la porte haut.
Si vous accrochez à son écriture, vous passerez un bon moment.

Cote
7/10

Dates de lecture
11/06/2018 au 14/06/2018

Les déraisons

Auteure
Odile d’Oultremont

Résumé
La vie d’Adrien et de Louise est un chaos enchanteur.
Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien.
Ouvrière qualifiée de l’imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire.
Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l’agenda stratégique de l’employeur d’Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.
Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s’amuse à triturer dans tous les sens, l’employé modèle est exilé par un plan social aux confins d’un couloir.
Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir : il déserte son bureau vide pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l’altitude.
Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ?
Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélancolie, la maladie et finalement la mort ?

Avis
Premier livre pour Odile d’Oultremont et une réussite. le style est agréable et l’histoire cocasse. On se laisse facilement porté par les personnages attachants et on écoute volontiers la vie rythmée de Louise qui a choisi de vivre chaque instant intensément.
On pourrait la croire folle mais elle est simplement vraie, elle-même et amoureuse de la vie.
Adrien, plus terre à terre, se laisse séduire par ce monde qui lui est inconnu mais peine à jongler entre la réalité de la maladie et l’exubérance de son épouse.
La réalité qu’il va également rencontrer lors d’un procès intenté par son employeur à son encontre. mais là aussi, un grain de folie émanant du juge lui permet de retrouver ce monde féérique que son épouse avait construit.
Une très belle histoire et une lecture agréable même si, à mon goût, l’auteure a exagérément utilisé les synonymes espacés de virgules qui rend le style à certains moment, un peu trop lourd.

Cote
7/10

Dates de lecture
19/04/2018 au 24/04/2018

Au revoir là-haut

Auteur
Pierre Lemaitre

Résumé
« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d’avantages, même après. »
Sur les ruines du plus grand carnage du XX° siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec Ses morts…

Avis
Oh un Goncourt. Le dernier que j’ai lu fut pour moi une vraie déception (La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq).
Mais ici c’est différent, c’est un Lemaitre, auteur que j’adore.
Et pourtant j’ai été déçu par ce livre. Peut-être parce qu’on l’avait trop vénéré dans la presse et probablement que j’avais placée trop haut mes attentes.
J’ai principalement été déçu par les personnages auxquels je n’ai pas réussi à m’accrocher. Je les ai trouvés insipide et terne excepté peut-être le capitaine.
Bien entendu, je ne remets nullement en cause le style de Lemaitre qui pour un moi est un des meilleurs écrivains de son époque (si pas le meilleur), mais je resterai avec un goût de déception après avoir digéré ce roman (de plus de 550 pages tout de même, soulignons-le).
Cependant, je le précise à nouveau, probablement n’étais-je pas à ce moment là dans l’humeur nécessaire pour ce livre. Ma cote sera donc faible mais je suis certain qu’il en sera différemment pour vous.

Cote
7/10

Dates de lecture
28/01/2018 au 06/02/2018