La disparition de Stéphanie Mailer

Auteur
Joël Dicker

Résumé
30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.
Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Avis
Un petit policier pour commencer l’année enfin pas si petit que cela vu la brique de plus de 600 pages.
L’intrigue est pas mal et même si on s’y perd un peu dans les nombreux personnages au début, la lecture est agréable… mais s’estompe vite.
On a l’impression de tourner en rond, d’avoir affaire à des policiers d’une incompétence rare alors qu’on les présente comme des perles et enfin, le plus décevant, on assiste à une série presque sans fin de rebondissements. Un peu, pour pimenter le suspens, ça va mais là c’est clairement de trop.
Je sors donc déçu de cette lecture pourtant bien noté sur les différents sites.

Cote
6/10

Dates de lecture
20/12/2018 au 01/01/2019